La grive Musicienne

 
                                        
 
 

Grive Musicienne reproduction interdite

Photo P.Galvand

 

 

Turdus Philomelos 

d'autres photos de grive musicienne   

 

 

 

LA GRIVE MUSICIENNE est appelée tourdre ou chiqueuse dans le sud-est de la France. Son plumage brun-olive sur le dos, blanchâtre et taché de macules noirâtres sur le ventre est identique chez les deux sexes. D'un poids d'environ 75g, la grive musicienne est de taille intermédiaire entre celles de ses proches parents: plus petite que la grive litorne et la grive draine, mais plus grande que la grive mauvis.

A partir de la mi-février le mâle haut perché, émet son chant mélodieux aux motifs répétés, annonciateur d'un printemps tout proche. Dès avril, les premières pontes de 4 à 5 oeufs sont déposées dans un nid garni de boue séchée. Aprés 2 semaines d'incubation, les oeufs éclosent. Les jeunes s'envolent à l'âge de 17 jours. Dans la plupart des cas, une deuxième voire une troisième couvée se succèdent.

 

 

jeune grive musicienne reproduction interdite

Les jeunes deviennent indépendants peu aprés l’envol.                                         Photo RTimages 
 

 

 

Son cadre de vie.

Au printemps et en été,  la grive musicienne affectionne des taillis bien garnis, agrémentés çà et là de jeunes résineux,en particulier d'épicéas. Toutefois, elle ne dédaigne pas les bois de feuillus. Elle préfère un sol frais, voire légèrement humide. Au cours de l'hiver,la présence de nourriture règle sa répartition. L'essentiel de son régime alimentaire est composé d'insectes, de vers de terre, et de petits escargots. En automne,  elle consomme de nombreux fruits tels que les mûres, les baies de houx, de genièvre, de lierre et des grains de raisins. 

 

 

 

 

En France.

La grive musicienne est très commune dans le paysage français jusqu'à l'altitude de 1600m. Présente toute l'année, elle apparaît comme sédentaire. Cependant,  à partir de mi-septembre, des milliers d'oiseaux de cette espèce quittent les pays scandinaves et d'Europe centrale pour déferler vers le sud de l'Europe de l'est et même jusqu'en Afrique du nord. En hiver, ces populations viennent grossir considérablement les rangs de nos grives autochtones, réfugiées sur le littoral Manche-Atlantique et Méditerranéen. La grive musicienne est certainement l'un des oiseaux les plus chassés en France, notamment dans le Sud-Ouest et le Sud-Est de notre pays.

 

 

 

Texte ONCFS

 

 

 

  grive musicienne reproduction interdite

Photo Zbigniew Nowak  

 

 

 

TELECHARGER la fiche technique complète de la grive musicienne réalisée par l'IMPCF et la Fédération Régionale des Chasseurs Provence Alpes Cote d'Azur.

 

 

A voir aussi

L'état de conservation et les effectifs de grands turdidés en Europe cliquez ici

 

 

 

RETOUR

 

 

 

 

  

 

 

 

 

adherez à l'association nationale de defense des chasses traditionnelles à la grive andctg

 



Les réactions

Avatar Raymond Voisard

Vous ne pouvez pas foutre la paix à ces oiseaux? Les agri-chimistes en massacrent déjà par millions.
Il faut vraiment être bas de plafond pour tirer des animaux à qui on a déjà réduit massivement l'habitat et l’accès à la nourriture!
Chasseurs! TRISTES CONS!

Le 22-01-2016 à 17:19:12

Réagir


CAPTCHA