2013-2014: Où étaient les grives?

Où étaient les grives cette année? Vous vous posez la question? Regardez et écoutez la réponse de Jean Claude Ricci directeur scientifique de l'IMPCF   Toutes les infos sur l'observatoire national cynégétique et scientifique citoyen


Les réactions

Avatar gerard fonteneau

je vous r eu merci beaucoup pour les info.....

Le 01-05-2014 à 22:20:02

Avatar Ghnassia Erick

Cette année a été très mauvaise à la migration des grives dans le var il en a eu très peu désolant pour les chasseurs de grives j espère que cette année sera bonne et que le temps sera plus clément ou sont passer les grives en Espagne peu être ? Je penser quel avait eu une maladie à cause des pesticides ou à cause des construction qui on dévier leur passage de ce faite j espère que cette année sera meilleure abientot à tout le monde

Le 09-05-2014 à 22:16:10

Avatar SELMOUN Mohamed

SALUT!je suis grand amateur de la chasse a la grive,chez nous au nord de L'Algrérie plus exactement en Kabylie c est une tradition qui est souvant associer a la quette des olives.ils sont déja arrives fin octobre trés mégre,ils reppartent au moi de mars.c est toujours un plaisir de les avoir!mes salutations.

Le 09-05-2014 à 23:05:59

Avatar Georges Lascaray

Bonjour et merci pour les informations qui confirment qu'une grande partie des turdidés ne migrent plus ou moins,il en est de même pour d'autres oiseaux migrateurs(palombes,anatidés...). Cordialement.

Le 10-05-2014 à 08:32:51

Avatar Michel ASO

Merci Mr RICCI , c'est fort intéressant , preuve de l'importance des observations ...A+

Le 10-05-2014 à 11:25:13

Avatar raymond silvestrini

j'ai des doutes sur le commentaire. si les grives restent plus au nord, comment ce fait-il que l'on nous propose des séjours de chasses à la grives en tunisie ou le climat est plus chaud qu'en france.qu'elles sont ses grives ? mauvis ou musicennes.

Le 10-05-2014 à 17:31:44

Avatar gerard fonteneau

il faut conserver ces chasse traditionnel c est tres beau.....

Le 10-05-2014 à 21:18:15

Avatar gerard fonteneau

pour moi elles ne passe plus dans les même couloirs; (les routes agrandisse. les autoroute profite; les campagne se retrais sise) pour moi voila la cause.et le reste (éolienne....)

Le 10-05-2014 à 21:34:10

Avatar Robert Bonnefoi

Bonjour Jean Claude, Nous observons au CNB à peu de chose près un comportement similaire pour la bécasse depuis plusieurs hivers. La migration d'automne, dite d'instinct, se fait rapidement et par la suite nous n'avons pas ou peu d'oiseaux en hivernage dans notre département. Il suffit de comparer l'ICA moyen du sud de la France et celui du nord de la France, qui peut varier du simple au triple, avec avantage bien sûr pour le nord de la Loire. Probablement un comportement dû au climat.Pourquoi descendre plus au sud alors que les conditions climatiques permettent à ces oiseaux de se nourrir ? Une question simple : les hivers rigoureux que nous attendons avec impatience, sont pour quand ?....Je plaisante. Merci et amicalement en St Hubert. RB membre du CNB ICA : Indice cynégétique d'abondance

Le 11-05-2014 à 10:04:34

Avatar J p canal

De moins en moins de grives dans le Roussillon ,quand nous retrouverons c'est passade de grives comme les années 1970 ? C'était un régal de les voir et de les entendre par vol de 20 , 30 et plus.

Le 11-05-2014 à 11:42:21

Avatar Albaro, Vicente

A l'Espagne a été une experiencie très interessant, regarder la nature avec autres et neuveaux yeux. Nous avons vu beacoup de grive mussicienne et moins de mauvis. Nous sommes pour continuer...merci par tout.

Le 12-05-2014 à 11:18:29

Avatar Mr LAFONT patrick

les scientifiques s'accorde tous pour dire, que les variétés de grive sont stable ou en augmentation ! là réalité sur le terrain c'est pas la meme ! ce serais bon de savoir, comme c'est le climat qui est mis en cause depuis de nombreuse année, et les territoire qui sont de moins en moins propice en nourriture, voir là reproduction . S'il y a une région ou un pays , ou des chasseurs en voie encore des milliers ? première hypothèse, si c'est là météo douce en automne hiver, les grives change de comportement et ne devrais plus descendre aussi bas dans le sud de L'EUROPE, donc a mi chemin entre leur lieux de reproduction et nous dans le sud de la FRANCE, il devrait y avoir un ou plusieurs pays ou elle sont en surnombre, et arrete leur migration. Deuxième hypothèse, le manque de territoire propice pour les grives, haie , pommier, vigne, prés, ruisseaux , etc... C'est vrai que ses 50 dernière années D'URBANISATION, ont fait du mal a la nature. Troisième hypothèse, une mauvaise reproduction ? je veux bien croire que une année sur 5 soit pas bonne , mais sa fait plusieurs années que c'est pas la joie dans les postes ! chacun apporte sont explication a médité. Salut a tous.

Le 01-06-2014 à 10:58:20

Réagir


CAPTCHA